Être Zen et pratiquer les arts martiaux

Être Zen et pratiquer les arts martiaux

Le mot Zen veut tout simplement dire méditation. A la base, c’est aussi la nature même de la pratique Bouddhiste Zen puisque ce dernier privilégie plutôt la voie de la méditation qui est censé conduire à l’éveil. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle le Zen est utilisé dans la pratique des arts martiaux.

Le zen et les arts martiaux: même essence

arts-martiaux.jpg

D’une manière générale, on classe les arts martiaux et le zen dans un même contexte. On raconte même que le Zen eut une grande influence dans le développement des arts martiaux. En effet, toute pratique démontre qu’il est essentiel de comprendre aisément la Zen-attitude pour bien maitriser les arts martiaux. En ce sens, les différents enseignements enseignent que le Zen et les arts martiaux ont la même essence puisqu’ils sont conçus identiquement. De ce fait, on dit du Zen qu’il est l’esprit même de l’art du combat. Sans le Zen, il est en effet difficile, voire impossible de comprendre la signification même des arts martiaux. A savoir que dans ces deux choses, l’objectif est d’atteindre un certain niveau d’état d’esprit requis, celui de l’éveil tant bien spirituel que corporel.

Philosophie et arts martiaux

philosophie.jpg

D’un autre côté, les arts martiaux détiennent une philosophie très particulière. En ce sens, ils développeront plus les deux faces de l’art qui sont le visible et l’invisible. Si les arts martiaux sont pour la plupart de ceux qui ne le connait pas un art de combattre ou de lutte, le fait est qu’il y existe un autre sens : celui d’établir une auto-évaluation pour ceux qui le connait très bien. Le chaos est souvent la finalité d’un affrontement, le KO la finalité d’un combattant. Mais la philosophie des arts martiaux appuie que cela n’est qu’une partie seulement de l’art. L’essentiel se situe surtout dans la découverte du corps et de l’esprit ainsi que dans la façon de démontrer cela.
En tout, cette philosophie tend à enseigner la paix et à éviter toute forme d’agressivité. La destruction d’autrui ne fait pas partie du vocabulaire des arts martiaux.